Jeunes de moins de 26 ans | Salariés | Entreprises | Porteurs de projet | Menu commun | Collectivités |




Les contrats de travail

Vous êtes ici : Jeunes de moins de 26 ans > Aides et techniques de recherche d'emploi >Les contrats de travail

Les contrats de travail sont nombreux et ont leur spécificité. 

 

Certains types de contrats ont été conçus pour faciliter l'embauche des jeunes ayant des difficultés à trouver un emploi.


 Les contrats de droits commun
en CDD et CDI 

 

Ce sont les contrats classiques signés entre le futur salarié et l'employeur pour une période définie ou non. Ils peuvent être à temps partiel. 

 

Les contrats de travail intérimaires 

 

Un salarié sous contrat de travail temporaire est un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire qui le met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée.

La mission prend fin à la date fixée ou, en cas de terme imprécis, lorsque se réalise l’objet pour lequel il a été conclu (retour du salarié remplacé, fin de la saison…).


 Les contrats en alternance 

 

Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation sont 2 contrats qui vous permettront d’apprendre un métier en entreprise et en centre de formation. Vous pourrez préparer un diplôme ou acquérir un titre professionnel.

Pour plus d’informations, consulter la page Alternance


 


 

Les Parcours Emploi Compétences

 

À partir de janvier 2018, les contrats aidés sont transformés en parcours emploi compétences.

La mise en œuvre des parcours emploi compétences repose sur le triptyque emploi-formation-accompagnement : un emploi permettant de développer des compétences transférables, un accès facilité à la formation et un accompagnement tout au long du parcours tant par l’employeur que par le service public de l’emploi, avec pour objectif l’inclusion durable dans l’emploi des personnes les plus éloignées du marché du travail.
 

Pour quels employeurs?

La prescription du parcours emplois compétences se fait en faveur des employeurs du secteur non-marchand sélectionnés en fonction des critères suivants :

  • Le poste doit permettre de développer la maîtrise de comportements professionnels et des compétences techniques qui répondent à des besoins du bassin d’emploi ou transférables à d’autres métiers qui recrutent ;
  • L’employeur doit démontrer une capacité à accompagner au quotidien la personne ;
  • L’employeur doit permettre l’accès à la formation et à l’acquisition de compétences : remise à niveau, pré-qualification, période de professionnalisation, VAE, acquisition de nouvelles compétences ;
  • Le cas échéant la capacité de l’employeur à pérenniser le poste.

Pour plus de renseignements sur ce dispositif, cliquez ici.

Vous souhaitez plus de renseignements sur les différents de contrats de travail ? 

Consultez ce site

 

À savoir !

Avant de débuter un travail, il est nécessaire de signer un contrat de travail. Il établit les règles entre votre employeur et vous. Il est obligatoire lors de l'embauche pour les CDD, contrats d'apprentissage, contrats de travail intérimaire, contrats à temps partiel.

Pour un CDI à temps complet, si on ne vous a pas fait signer un contrat, sachez que l’employeur a l’obligation de remettre au salarié un document écrit reprenant les informations contenues dans la déclaration préalable à l’embauche adressée à l’URSSAF.

Avant de signer un contrat, il est important de vérifier le salaire, le nombre d’heure par semaine, la durée de la période d'essai, la date de début et de fin du contrat (s'il y a lieu).